• Je dois recharger ma batterie,

    Je ne plaisante pas. Hier, ma batterie est tombée en panne. Disons qu'après diagnostic, il s'est avéré que je ne pouvais accuser personne d'autre de cet arrêt subit de mon véhicule. Un grand merci au passage à mon jeune voisin qui a pris deux heures de son repos un jour férié pour s'échiner à chercher la cause d'une panne inexpliquée.

    Cet incident sans conséquence, mais ô combien contrariant m'a conduit à méditer sur la vie actuelle. Tout est calculé pour vous faire croire que la magie du progrès est censée vous apporter tous les ingrédients de la modernité. "Pas de souci, nous nous occupons de tout", dit la parole divine publicitaire. Puis, le château s'écroule...votre hébétude est à hauteur d'une promesse fallacieuse. Vous devez soudain vous soumettre au réel le plus cru: vous êtes là, un jour férié, sans aucune possibilité de chevaucher le rêve implanté dans votre cervelet crédule. Il ne vous reste plus que votre imagination et votre énergie à trouver une solution.

    Ma batterie est HS, certes, mais le monde tourne autour de moi, je dois me résoudre à recharger à bloc mon envie de ne pas en rester là, à éviter de pleurnicher devant une contrariété aussi dérisoire. En telle circonstance l'essentiel consiste à changer de logiciel. A faire comme ma mère bien-aimée lorsque qu'une chute de rien du tout tourneboulait mon cœur d'enfant avide de consolation. Au fond, mon appareil à réveiller le moteur de ma voiture est une belle parabole de ce dont j'ai le plus besoin: prendre garde à ce qui peut décharger mon moral et ma vitalité. Ces quelques mots posés sur le clavier m'auront convaincu, avec un peu de recul, que ma panne est un éveil quand je sais voir en elle un appel à sonder l'état de veille de mon esprit. MM

    « »

  • Commentaires

    1
    Samedi 17 Août à 07:43

    C'est sans doute une occasion d'essayer autre chose, on devient trop dépendant de la facilité qu'offre la vie moderne, il faut apprendre à vivre avec quelques contrariétés, ce sont elles qui font le piment de la vie

    Amicalement

    Claude

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :