•  

     

    De quoi sera fait demain?
    Et si demain était aussi entre nos mains!

    Voici une question à 0 € qui peut-être va taper dans le mille. Faites-vous partie des personnes qui croient que le futur est fait de ce que le temps qui vient fera de lui-même, ou êtes-vous de ceux qui pensent que l'avenir sera ce que nous le ferons, en travaillant d'arrache-pied à le faire advenir comme nous le souhaiterions.

    Pour résumer: pensez-vous ou sentez-vous que la crise actuelle nous provoque à changer radicalement de mode d'existence pour sortir l'humanité de son risque d'effondrement, comme disent certains, ou vous cantonnez-vous à vous résoudre au fait que l'avenir est l'avenir et qu'on peut rien y changer, notamment à cause des déterminismes sociaux, techniques et environnementaux dans lesquels nous sommes désormais prisonniers. Lorsque j'essaie sérieusement de me poser la question à moi-même, j'avoue que j'hésite. J'aurais tendance à prendre des arguments des deux côtés, et non point à choisir l'un ou l'autre.

    Prenons un cas concret. Hier soir, je me suis posté devant mon ordinateur, à 21h, pour écouter et participer en direct à la causerie-méditation proposée par le psychiatre Christophe André sur le thème: "Méditation et santé". Il ne s'agissait pas d'une conférence classique mais plutôt d'une causerie familière au cours de laquelle il voulait d'abord que l'auditeur-spectateur entre en connivence d'esprit et de coeur avec ce qu'il avait à partager avec les internautes. Je me suis prêté au jeu et me suis embarqué avec le millier de personnes qui suivaient ce rendez-vous fort atypique.

    Ma surprise fut à son comble lorsque je constatai que le médecin psychiatre bien connu nous invitait à faire de nos inspirations-expirations un motif de connexion bienveillante avec tous ceux qui étaient malades ou souffrants. Avec lui, j'entrai donc dans une forme de communion de pensée et de coeur qui consistait à offrir notre bienveillance et notre compassion à toutes ces personnes malades. Ces mêmes personnes étaient invitées à recevoir avec gratitude ces pensées d'internautes en bonne santé.

    J'ai trouvé ce moment-là grandiose et très touchant, je vous l'avoue. Qu'on puisse ainsi se mettre à croire que l'exercice n'avait rien de magique ou de superstitieux mais que le simple fait de faire converger ces esprits au même moment pouvait apaiser nos cœurs et nous mettre en lien alors même que la crise sanitaire pourrait imposer des "barrières" séparatrices et anxiogènes.

    Je ne sais pas si j'ai répondu à la question initiale que je me posais. Ce que je sais, et j'en suis sûr, c'est que dans ces moments de partage intense, il me semble qu'il est réellement possible de transfigurer les choses et sans doute de "modifier" la marche du monde. Je ne sais pas si la souffrance de ceux qui étaient connectés à ce moment-là a été atténuée. Ce que je sais c'est que j'ai senti un courant de communion et d'unité dont j'avais besoin pour croire que l'avenir n'est pas une partie de poker. Il est dans ces instants de grande intensité spirituelle et existentielle où nous le construisons ensemble. L'avenir ne se fabrique pas, ne se bricole pas à coups de génie technique ou technologique.

    Sans doute sommes-nous, pour une bonne part en tout cas, "les configurateurs du monde" (Heidegger) qui advient quand nous sommes en lien. Merci à Christophe qui donne tant de lui-même pour nous introduire en cette intériorité agissante.

    MM

    L’image contient peut-être : une personne ou plus, cheval, plein air et nature


    3 commentaires
  • Jour de pluie, soleil confiné...

    On dirait que le ciel lui-même a entendu l'appel à reprendre la vie déconfinée. La météo donne de la

    voixpour lancer à notre envie de lâcher la bride de l'enfermement une petite leçon de sagesse pratique:

    sois prudent ô homme car la parole des éléments te dit qu'en tout tu dois faire preuve de mesure.

    La pluie est ce qui nous arrive de mieux pour nous mettre à l'abri d'un nouvel orage épidémique.

    Entendons le message, restons prudents et vigilants, nos existences doivent sans cesse jouer entre deux

    nuages et deux éclaircies. L'ombre du repli a tout à voir avec notre envie folle de repartir comme avant...

    sans parapluie, toute voile dehors.

    Le propre de la lumière est de nous rappeler que l'ombre se cherche du côté de notre face cachée.

    Sur le périphérique des grandes villes ou sur les places de nos villages, c'est la même tentation qui nous

    attend au tournant. A vouloir repartir comme avant, nous risquons le pire. Car en fuyant la pluie, on prend

    le risque de rencontrer la grêle! Décidément la pluie de ce 11 mai me confine à la plus grande prudence.

    MM

    L’image contient peut-être : une personne ou plus et plein air
    L’image contient peut-être : 1 personne, ciel, plein air et nature
     
     

    3 commentaires
  •  

     

    ABORDER LES RELATIONS AVEC AUTRUI
    A LA LUMIERE DE LA GUERISON ET DE L'AMOUR.

    (Exercice)

    Lorsque nous pensons sans cesse que quelqu'un est cruel ou injuste envers nous,

    nous nous laissons parfois entraîner par des émotions destructrices comme la haine

    et la soif de pouvoir. Au lieu de nourrir votre déplaisir ou votre colère, essayez de

    percevoir votre ennemi comme une personne profondément bienveillante, même si vous

    croyez pas qu'il est réellement ainsi.

    Dans le Bouddhisme, on considère que l'être le plus bienveillant qui soit est une mère.

    Imaginez votre ennemi comme une mère ayant perdu son chemin. Aveuglée par l'ignorance

    et la maladie, victime des émotions négatives qui la torturent, elle met en danger son propre

    bien-être en s'inventant des mondes infernaux. Si vous êtes capable de pratiquer la patience

    et la compassion envers elle,votre esprit deviendra plus fort et plus ferme. Cet être représente

    donc pour vous une occasion en or. Il est comme l'employeur qui vous récompense de votre travail.

    Soyez lui reconnaissant, lui qui, en se montrant cruel envers vous, compromet son bonheur spirituel,

    pour la chance qu'l vous donne de pratiquer l'abandon de soi et de faire d'authentiques progrès

    spirituels.

    Une fois que vous aurez engendré ce sentiment de compassion, visualisez des nuages de lumière

    chaude et blanche qui émergent de votre corps et vont toucher votre
    "ennemi". A peine le touchent-ils que son esprit et son corps sont remplis de bonheur. Il est

    stupéfait de ressentir une paix et une joie qu'il n'avait jamais crues possibles. Laissez-le se

    réjouir de cet évènement et demeurer dans cette nouvelle sensation. Sentez alors la chaleur

    de votre compassion qui rayonne en direction des autres et embrasse même l'univers tout entier.

    Vous pouvez également visualiser une lumière qui, émanant de votre source de pouvoir , vous

    transforme , vous et votre ennemi en un seul et unique corps de lumière.

    Si vous pouvez méditer avec une telle compassion, il vous sera facile d'apaiser vos émotions

    douloureuses et d'être détendu dans vos rapports avec autrui. Quand vous serez calme, vous

    pourrez alors faire face aux problèmes réels de façon efficace, sans que vos émotions négatives

    vous rendent partial. Le pouvoir de la compassion améliorera vos relations avec autrui et engendrera

    une énergie de paix et de joie, à la fois en vous et chez les autres.

    L'INFINI POUVOIR DE GUERISON DE L'ESPRIT?
    selon le Bouddhisme Tibétain.

    Exercices de méditation simples,
    pour la santé le bien-être et l'éveil.

     

    TULKU THONDUP

     


    5 commentaires
  • L’image contient peut-être : texte qui dit ’Calver la cigale et la fourmi’

     

    " La Cigale et la Fourmi " à la mode provençale (trouvée sur le net)

    Zézette, une cagole de l'Estaque, qui n'a que des cacarinettes dans la tête, passe le plus clair de son temps à se radasser la mounine au soleil ou à frotter avec les càcous du quartier.

    Ce soir-là, revenant du baletti ou elle avait passé la soirée avec Dédou, son béguin, elle rentre chez elle avec un petit creux qui lui agace l'estomac..

    Sans doute que la soirée passée avec son frotadou lui a ouvert l'appétit, et ce n'est certainement pas le petit chichi qu'il lui a offert, qui a réussi à rassasier la poufiasse.

    Alors, à peine entrée dans sa cuisine, elle se dirige vers le réfrigérateur et se jette sur la poignée comme un gobi sur l'hameçon.
    Là, elle se prend l'estoumagade de sa vie.
    Elle s'écrie : " Putain la cagade ! y reste pas un rataillon, il est vide ce counas ! "
    En effet, le frigo est vide, aussi vide qu’une coquille de moule qui a croisé une favouille.
    Pas la moindre miette de tambouille.
    Toute estransinée par ce putain de sort qui vient, comme un boucan, de s'abattre sur elle, Zézette résignée se dit :

    " Tè vé, ce soir pour la gamelle, c'est macari, on va manger à dache ".
    C'est alors qu'une idée vient germer dans son teston.
    " Et si j'allais voir Fanny ! se dit-elle ".
    " En la broumégeant un peu je pourrai sans doute lui resquiller un fond de daube ".
    Fanny c'est sa voisine. Une pitchounette brave et travailleuse qui n'a pas peur de se lever le maffre tous les jours pour remplir son cabas.
    Aussi chez elle, il y a toujours un tian qui mijote avec une soupe au pistou ou quelques artichauts à la barigoule. Zézette lui rend visite.
    " Bonsoir ma belle, coumé sian ! Dis-moi, comme je suis un peu à la dèche en ce moment, tu pourrais pas me dépanner d'un péton de nourriture ! Brave comme tu es, je suis sûre que tu vas pas me laisser dans la mouscaille ! "
    En effet, Fanny est une brave petite toujours prête à rendre service.
    Mais si elle est brave la Fanny elle est aussi un peu rascous et surtout elle aime pas qu'on vienne lui esquicher les agassins quand elle est en train de se taper une grosse bugade; ça c'est le genre de chose qui aurait plutôt tendance à lui donner les brègues.
    Alors elle regarde Zézette la manjiapan et lui lance:
    " Oh collègue ! Tu crois pas que tu pousses le bouchon un peu loin ? Moi !!!, tous les jours je me lève un tafanari comaco pour me nourrir ! et toi pendant ce temps là, qu'est-ce que tu fais de tes journées?
    " Moi !!???? ", lui répond la cagole
    " J'aime bien aller m'allonger au soleil ! ça me donne de belles couleurs et ça m'évite de mettre du trompe couillon. "
    " Ah ! Tu aimes bien faire la dame et te radasser la pachole au soleil, et bien maintenant tu peux te chasper.
    " Non mais ???!!!! , qu'es'aco ? C'est pas la peine d'essayer de me roustir parce que c'est pas chez moi que tu auras quelque chose à rousiguer, alors tu me pompes pas l'air, tu t'esbignes et tu vas te faire une soupe de fèves.


    3 commentaires


  • LA MISSION D ' UN CHAT  

     

    Bonsoir a tous ,
    La plupart des gens pensent que les chats ne font rien, ils sont paresseux et tout ce qu'ils font c'est manger et dormir...
    N ' est-ce pas comme ça ???

     

    Saviez-vous que les chats ont une mission dans notre vie ?
    Saviez-vous qu'aujourd'hui, il y a déjà plus de gens qui ont des chats ?
    Maintenant ils sont un peu plus que le nombre de personnes qui ont des chiens !!!

    Tu sais ou tu connais la mission d'un chat ???
    - C ' est...

    Shut !!! laisse moi te dévoiler un peu leurs secrets .

    Tous les chats ont le pouvoir au quotidien de retirer de l'énergie négative accumulée dans notre corps...
    Dès qu'on dort, ils absorbent cette énergie. S ' il y a plus d'une personne dans la famille, et seulement un chat, il peut accumuler une quantité excessive de négativité en absorbant l'énergie de tant de personnes à la fois ...

    "Quand ils dorment, le corps du chat libère la négativité qu' ils éliminent de nous". Si au cas où nous étions trop stressés, ils peuvent avoir assez de temps pour libérer une telle quantité d'énergie négative.
    leurs cellules accumulent de la négativité comme une graisse jusqu'à ce qu'ils puissent la libérer.
    Donc ils deviennent gros et nous pensons à tord que c'était la nourriture avec laquelle on les nourrissais !!!

    "Et une autre vérité est que les chats ne sont pas si fainéants comme on le pense "
    "C ' est bon d' avoir plus d' un chat à la maison, afin que la charge soit divisée entre eux". Ils nous protègent aussi pendant la nuit, afin qu'aucun esprit indésirable n'entre chez nous ou notre chambre pendant que nous dormons...
    "C ' est pourquoi ils aiment dormir dans notre lit".
    "Et s' ils pensent qu' on va bien, ils ne dormiront pas avec nous".
    S ' il y avait quelque chose d'étrange qui se passe autour de nous, ils sauteraient dans notre lit et nous protégaient , au pire des cas , ils vont nous alerter .
    Si une personne qui vient chez nous, et que les chats sentaient que cette personne est là pour nous nuire ou qu'elle est mauvaise, les chats nous entourent alors pour "nous protéger"...
    Si vous n'avez pas de chats, et qu'un chat de rue entre chez vous en l'adoptant comme sa maison, c'est parce que vous avez besoin d'un chat à ce moment-là...
    *"Eh bien, le chat de rue s' est offert comme volontaire pour vous aider"*.
    "Remercie le chat d' avoir choisi ta maison pour ce travail".
    Si tu as d'autres chats et que tu penses ne peux pas pouvoir la garder , trouve lui un endroit propice .
    "Les chats nous guérissent".
    LE SAVEZ VOUS ...

    Les gens allergiques aux chats sont émotionnellement incapables d' aimer quelqu' un en profondeur, parce qu' ils répriment leurs vrais sentiments

    ...SUITE

    RIEN N'EST LE FAIT DU HASARD . TOUT VIENT A POINT NOMMER

    MERUEM DOMINO




    1 commentaire